Categories Bougez mieux

12 activités pour bouger en famille cet été

L’été est là et vous aimeriez décoller les cuisses de vos enfants du divan de cuir? Pourquoi ne pas essayer quelque chose de nouveau ou de différent pour bouger en famille? Dans cet article, nous vous suggérons quelques activités offertes un peu partout au Québec pour vous délier les jambes et, par le fait même, celles de votre progéniture.

Quel impact a le mouvement sur vous et vos enfants?

Ce n’est plus un secret : l’activité physique est un incontournable pour une vie en santé et débordante de vitalité. En plus d’oxygéner les cellules de tout le corps, elle contribue au bon développement et à la croissance optimale des enfants.

Le corps est conçu pour bouger tous les jours et en retire des bénéfices multiples : baisse du taux de sucre dans le sang, amélioration des fonctions cognitives et de l’humeur, meilleure concentration, maintien d’un poids santé, augmentation de la longévité, etc.

Selon l’Institut national de santé publique, environ 26 % des enfants de 2 à 5 ans sont touchés par le surpoids. Des études ont rapporté des chutes drastiques du VO2 max (un indice de santé respiratoire et cardiovasculaire) chez les enfants d’aujourd’hui, comparativement à celui des générations précédentes.

L’arrivée des multiples écrans dans la vie moderne, couplée aux horaires chargés des familles, contribue probablement à ce problème.
Troquer le temps passé devant les écrans par des périodes actives en famille aura un impact certain sur la santé de tous.

Il est très important pour les enfants en bas âge que l’activité physique demeure un jeu. Les sports d’équipe avec des règles strictes peuvent ne pas convenir à tous les enfants. Il est très normal et sain de laisser les tout-petits jouer librement; ils grandiront bien assez vite et seront attirés vers ce type d’activités sportives lorsqu’ils seront prêts.

Peu importe dans quelle région vous vivez, vous trouverez des tonnes d’activités pour faire bouger tout le clan. C’est parti!

  1. Balade en vélo. Le réseau cyclable du Québec est en plein essor. Chaque région a sa perle. Que ce soit le P’tit train du Nord, la voie cyclable du canal Lachine, la véloroute des Bleuets ou l’Estriade, vous trouverez un sentier près de chez vous pour de courtes ou de longues promenades. Pourquoi ne pas visiter Montréal en BIXI ou encore se déplacer dans une autre région pour faire un peu de vélotourisme? Combinez votre balade avec une autre activité pour encore plus de plaisir.
  2. Hébertisme, parcs aériens, vias ferratas et tyroliennes. Ce type de centre d’activités s’est multiplié dans la dernière décennie un peu partout dans la province. On peut initier les enfants très tôt et ils y prennent rapidement plaisir. De tels obstacles aident au développement de la motricité, de l’équilibre et de la force. Terminer un parcours entraîne aussi un sentiment d’accomplissement et de réussite tout en prônant la persévérance et le travail. Un coup de cœur : Voiles en voiles au Vieux-Port de Montréal, qui propose plus de 100 jeux sur 10 parcours différents adaptés à tous les âges. Assez onéreux en visite unique, ces centres offrent généralement des forfaits familiaux et des passes de saison.

    Crédit photo : Voiles en voiles
  3. Journée à la plage ou à la piscine. La baignade, la natation et le volley-ball de plage permettent aux petits et aux grands de s’activer. Les enfants apprennent par imitation : ne vous prélassez pas au soleil sur votre serviette, rejoignez-les pour une partie de tague sous-marine ou de recherche d’anneaux au fond de la piscine. Plusieurs municipalités offrent désormais des jeux d’eau à même leurs parcs. Pensez faire un arrêt de 30 minutes après le travail pour vous rafraîchir et vous revigorer par temps chaud. Pourquoi ne pas mettre un pique-nique au programme?
  4. Jardinage. Les enfants adorent transporter des seaux d’eau, retourner la terre, tirer sur les racines et creuser des trous. Profitez de ces intérêts pour faire un potager à la maison ou participer à un jardin communautaire. En plus d’être amusante, cette activité se veut très éducative. Les enfants refusent rarement de manger une carotte qu’ils ont eux-mêmes cultivée.
  5. Courses familiales. Pratiquement tous les grands évènements de course à pied ont leur épreuve familiale de 1 km. L’ambiance est au rendez-vous et les enfants adorent traverser le fil d’arrivée avant leurs parents. Chaque année, les étudiants en chiropratique de l’Université du Québec à Trois-Rivières organisent la Course chiropratique. La prochaine édition se tiendra le 30 septembre 2018 à Trois-Rivières. L’épreuve familiale est un incontournable de cet évènement. Pour plus de détails et pour les inscriptions : //coursechiropratique.ca/.
  6. Week-end en nature. Le camping est une belle façon de demeurer actif en plein air. Les parcs nationaux et les campings privés offrent de nombreuses activités pour tous les goûts : randonnée pédestre, canot, kayac, planche à pagaie, escalade, etc. Si vous n’êtes pas équipé, pensez au forfait prêt-à-camper, offert dans de nombreux parcs du Québec.
  7. Journée thématique. Rendez-vous dans un parc thématique pour une journée inoubliable. Les enfants dorment bien le soir venu, promis! Le Village du Père Noël propose des activités d’hébertisme, des jeux d’eau, une pataugeoire, une piste de course pour vélo, des jeux gonflables, une ferme d’animaux, un spectacle de magie quotidien et bien entendu : le père Noël! Le Domaine de la forêt perdue offre un labyrinthe suspendu, une balade en train, l’île aux pierres magiques, une piste d’hébertisme et une mini-ferme. Les zoos de Saint-Édouard et de Saint-Félicien accueillent des dizaines d’espèces dont le loup, l’ours noir, le tigre, le singe et bien plus. On retrouve sur place d’autres activités. Bien sûr, on ne peut passer sous silence les parcs aquatiques, nombreux dans la belle province.

    Crédit photo : Zoo sauvage de Saint-Félicien
  8. En cas de pluie. Il pleut, mais pas question de passer la journée devant la télévision! Allez visiter un musée pour combiner un peu de marche et de contenu éducatif. Le Musée canadien des enfants et le Musée pour enfants de Laval sont particulièrement intéressants pour faire bouger les jeunes enfants. Vous pouvez aussi choisir d’amener vos enfants dans un parc d’amusement intérieur. Mis à part le niveau de décibels élevé moins apprécié des parents, cette activité permet de dépenser un trop-plein d’énergie.
  9. Cueillette de fruits. Tout au long de l’été, il est possible de se rendre à un champ d’autocueillette de fraises, de framboises, de bleuets ou de pommes. Choisissez bien votre champ pour réduire votre exposition aux pesticides, surtout que les enfants (seulement les enfants?) ont cette petite tendance à manger les fruits sur place sans les laver préalablement.
  10. Cours parent-enfant. Plusieurs municipalités et centres sportifs privés proposent désormais des cours d’activité physique parent-enfant : yoga, Zumba, tennis, bootcamp, danse, etc. Tant qu’à faire le taxi, profitez-en aussi! Si vous êtes une nouvelle maman et que vous passez dans le coin de Bromont, faites un arrêt au Wow Moms World, un concept franchisé de « café santé-spa-friperie » pour maman et bébé. Idéal pour présenter un nouvel environnement sécuritaire à bébé et faire des rencontres. Des ouvertures à Montréal et à Laval sont dans les plans de l’entreprise.
  11. Activités organisées. Surveillez la programmation des loisirs des municipalités de votre région afin de repérer les fêtes, les pique-niques et les évènements spéciaux organisés près de chez vous. Inscrivez-vous aux infolettres ou abonnez-vous aux pages Facebook de divers organismes (Maison de la famille, club optimiste, organisme 0-5 ans, Québec en forme…).
  12. Simplement à la maison. Il n’est pas nécessaire de sortir à l’extérieur pour bouger en famille. Mettez de la musique et dansez dans le salon, démarrez une vidéo de yoga pour enfants, préparez une course à obstacles dans la cour, prenez une marche après le souper, jouez à la cachette, faites des courses de marche à 4 pattes, etc. Si les idées vous manquent, consultez un site comme Pinterest pour vous inspirer.

Bon été en action et en famille!

Categories Bougez mieux

20 trucs simples pour bouger plus au quotidien

Entre le boulot, les enfants, les cours de guitare et les réunions de parents, il peut parfois être difficile d’intégrer l’activité physique dans sa routine. Si, comme 80 % de la population américaine vous ne respectez pas les recommandations de base du CDC (Centers for Disease Prevention and Control), soit 150 minutes d’activité physique modérée à intense par semaine en plus de deux séances de renforcement musculaire, peut-être serez-vous intéressé par ces 20 astuces qui vous permettront de bouger plus au quotidien sans avoir à vous abonner au gym.

Bien qu’il demeure recommandé d’ajouter plus d’activité physique dans votre vie de tous les jours, il faut être réaliste. Si vous n’arrivez pas à libérer un gros bloc dans votre horaire pour effectuer une séance d’entraînement complète, vous pouvez trouver un petit 15 minutes par jour… plusieurs fois par semaine. Au final, vous finirez par bouger plus et de façon plus constante.

Voici nos meilleures astuces pour intégrer plus de mouvement à votre routine.

1. Ajoutez des intervalles.

Maximisez votre temps et brûlez plus de calories grâce aux séances d’entraînement à haute intensité (HIIT). Il s’agit d’une méthode qui combine des intervalles à haute intensité et des phases de récupération, ce qui aide à brûler les graisses plus rapidement tout en améliorant la santé cardiovasculaire.

2. Explorez votre propre ville.

Il y a sûrement près de chez vous des activités peu dispendieuses qui permettent de s’activer. Explorez les sentiers de randonnée. Promenez-vous dans un quartier avec lequel vous êtes moins familiarisé. Renseignez-vous au sujet des activités amusantes qui sont proposées par votre centre communautaire. La plupart des villes offrent des séances d’aquaforme, de nage libre, de cardio-plein air, etc. Peut-être avez-vous même accès à un club de jogging, un studio de yoga, des terrains de tennis, etc.?

3. Modifiez votre trajet.

Vous passez sûrement de nombreuses heures par semaine pour vous rendre au boulot et en revenir. Alors, pourquoi ne pas en profiter pour intégrer de l’exercice? Si vous prenez le transport en commun, pensez à débarquer une ou deux stations d’avance. Si vous habitez près de votre lieu de travail, vous pouvez marcher ou prendre votre vélo quelques jours par semaine, ce qui a été lié à une diminution des maladies cardiovasculaires. Si vous n’avez pas le choix de prendre votre voiture, stationnez-la aussi loin que possible.

4. Marchez. Parlez.

Soyons réalistes : les réunions au travail sont souvent longues, pénibles et non productives. Et si vous mettiez en place des réunions walk and talk? Tout en marchant, vous et vos collègues faites vos mises à jour hebdomadaires ou revoyez la logistique de vos projets. Il ne serait d’ailleurs pas surprenant que vous trouviez soudainement de nouvelles solutions à de vieux problèmes; une étude récente a permis de démontrer que parler en marchant peut augmenter la créativité jusqu’à 60 % (2).

5. Promenez votre chien.

Ne déléguez plus la tâche de promener le chien au reste de la famille. Matin et soir, sortez toutou pour une marche rapide. Une promenade de 20 minutes vous permet de brûler environ 130 calories, de respirer l’air frais et d’activer votre système cardio-respiratoire. Et si le cœur vous en dit, rendez-vous au parc à chiens et jouez à la balle avec votre ami à quatre pattes. Vous n’avez pas de chien? Il est possible de s’inscrire comme bénévole à la Société de protection des animaux (SPA) de votre région.

6. Entraînez-vous avec un ami.

Vous aviez prévu une séance d’entraînement, mais un ami que vous n’avez pas vu depuis longtemps vous invite à un 5 à 7? Aucune obligation de choisir entre votre vie sociale et votre forme physique : combinez les deux! Rencontrez votre ami à une séance de conditionnement physique ou faites une petite sortie de course. Non seulement votre corps vous en remerciera, votre portefeuille aussi!

7. Empruntez les escaliers.

Raffermissez vos fessiers et augmentez votre rythme cardiaque en empruntant les escaliers plutôt que les ascenseurs. Tout le monde connaît ce petit truc tout simple… mais l’appliquez-vous? Que vous soyez sur votre lieu de travail ou au centre commercial, soyez constant.

8. Levez-vous de votre chaise.

Si vous faites partie de la majorité des gens qui travaillent au bureau de 9 à 5, vous devez saisir toutes les occasions qui s’offrent à vous pour bouger et même en créer! Ainsi, plutôt que d’envoyer un courriel à un collègue, pourquoi ne pas vous lever de votre chaise et aller livrer votre message en personne? Sur l’heure du lunch, sortez prendre l’air plutôt que manger devant l’écran. Les petites distances que vous parcourez s’accumulent sans que vous ayez l’impression de faire d’efforts supplémentaires.

9. Laissez l’auto à la maison.

Vous avez des commissions à faire? Diminuez votre consommation d’essence et marchez ou enfourchez votre vélo pour vous rendre chez les marchands locaux.

10. Prenez des vacances différentes.

Même si vous vous éloignez de vos habitudes quotidiennes, cela ne signifie pas que votre plan d’entraînement tombe à l’eau! Oubliez la visite guidée en autocar et parcourez plutôt une nouvelle ville à pied. Réservez votre hébergement dans un hôtel qui offre des installations d’entraînement ou un partenariat avec un centre de conditionnement physique local. Ou songez même à organiser un voyage en fonction d’une activité qui vous intéresse : inscrivez-vous à un 10K dans une ville que vous désirez visiter, à une retraite de yoga ou à un trekking de quelques jours.

11. Planifiez vos séances d’entraînement.

Faites-vous un horaire précis et inscrivez le tout dans votre agenda plutôt qu’au bout d’une liste interminable de choses à faire. Ainsi, prévoyez des entraînements et programmez une alarme de la même manière que vous le feriez pour un rendez-vous important. Si vous souhaitez que l’activité physique devienne une priorité, traitez-la comme telle : inscrivez-la en premier dans votre agenda.

12. Faites participer les enfants.

Si vous avez des enfants, il est probable que vous ayez l’impression de manquer de temps pour vous entraîner. Faites-les participer! Mettez un DVD d’entraînement et vous verrez qu’ils ne se feront pas prier pour bouger. Allez au parc en famille pour vous lancer la balle ou jouer au soccer. Natation en été, raquette en hiver; voilà des manières intéressantes de passer du temps précieux avec vos petits trésors et de leur montrer à quoi ressemble un mode de vie sain.

13. Utilisez les réseaux sociaux.

Facebook peut servir à autre chose que vous tenir au courant des dernières aventures de vos anciens camarades de classe. Utilisez les réseaux sociaux pour recruter des amis pour se joindre à vous, que ce soit pour faire une activité physique ensemble ou pour vous encourager mutuellement. Pourquoi ne pas créer un groupe Facebook dans le but de faire un challenge de 30 jours avec des amis : 20 burpees, 40 squats avant midi, 3 minutes de planche, etc.? Plusieurs entreprises utilisent ce concept pour atteindre leurs objectifs plus rapidement.

14. Optimisez votre temps devant la télé.

Profitez du temps que vous passez à regarder vos séries télé pour faire quelques exercices plutôt que vous caler dans votre sofa et grignoter. Les exercices qui ont recours au poids corporel, notamment les fameux jumping jacks, la planche, les push-ups, les redressements assis, les squats et les lunges sont parfaits. Vous pouvez ajouter des poids au besoin.

15. Suivez votre progression.

Si vous êtes du type visuel, il pourrait être intéressant d’investir dans un podomètre. Vous pourrez suivre le nombre de pas que vous faites dans une journée, voir votre progression d’une journée à l’autre et vous encourager à faire quelques pas de plus chaque jour. Autrement, un tableau listant vos entraînements de la semaine peut être encourageant. Eh oui, comme un tableau récompense à l’école! Cochez vos réussites et félicitez-vous avec ce qui vous fait plaisir (pas trop de sucreries évidemment!).

16. Amusez-vous!

Pas facile de bouger tous les jours si vous ne trouvez pas ça plaisant. La clé est vraiment de trouver ce qui vous convient à VOUS, peu importe si c’est à la mode ou pas. Ski, course, randonnée, natation, le choix ne manque pas! Vous n’aurez pas l’impression de vous entraîner si vous passez un bon moment.

17. Essayez du nouveau.

Ne vous limitez pas aux activités et aux exercices auxquels vous êtes habitué. Inscrivez-vous à une nouvelle séance d’entraînement ou accompagnez un ami à une course en couleurs. Bien entendu, vous ne deviendrez pas adepte de tout ce que vous essayerez, mais vous bougerez votre corps de façon différente et, qui sait, vous trouverez peut-être votre prochaine passion de cette manière.

18. Ne vous lancez pas dans les grandes dépenses.

Pas besoin de dépenser une fortune pour être actif. Il y a une multitude de DVD d’entraînement et de vidéos sur YouTube qui peuvent vous aider à varier les activités que vous faites régulièrement et qui nécessitent peu ou pas d’équipement. Du Pilates au HIIT, vous pouvez trouver ce qui conviendra à vos intérêts.

19. Fixez-vous un objectif.

Lorsque vous travaillez vers quelque chose de précis, c’est plus facile de rester motivé. Si vous courez, voulez-vous augmenter la distance ou améliorer votre temps? Inscrivez-vous à un groupe local pour vous assurer d’y arriver. Voulez-vous arriver à faire ces fameuses positions inversées au yoga? Accordez-y quelques minutes par jour pour vous améliorer graduellement. Vous serez fier d’atteindre votre objectif… et ravi d’en fixer un nouveau!

20. Bougez en famille!

Profitez du week-end pour bouger en famille : randonnée pédestre, visite d’un musée, balade en patin, ski alpin, glissades sur neige, randonnée en vélo… Ce ne sont pas les activités qui manquent!

Adopter un style de vie plus actif au quotidien ne doit pas être une tâche ennuyante. Grâce aux 20 trucs présentés, vous vous sentirez plus en forme et vous atteindrez les niveaux recommandés dans le temps de le dire!

 

Traduction et adaptation d’un article de Dr Axe disponible en anglais à //draxe.com/exercise-hacks/
1. //www.cdc.gov/mmwr/preview/mmwrhtml/mm6217a2.htm?s_cid=mm6217a2_w
2. //news.stanford.edu/2014/04/24/walking-vs-sitting-042414/

Categories Bougez mieux avec la chiropratique

Garder la forme en automne, c’est possible. Voici comment y arriver!

Mercure à la baisse, arbres colorés, veste de laine et potage chaud… Qu’est-ce que l’automne vous inspire? Êtes-vous de ceux qui cessent leurs activités extérieures en se réfugiant au chaud? Cette année, mettez cette idée de côté : l’automne est la plus belle saison pour profiter de la nature, bouger et faire le plein d’oxygène!

 

Voici quelques idées pour inspirer vos activités extérieures, seul ou en famille.

 

1.     Randonnées pédestres

 

Pas besoin d’aller bien loin; le Québec regorge de parcs, de réserves naturelles, de montagnes et de cours d’eau. Quoi de mieux qu’un après-midi d’automne, avec ses feuilles qui rougissent, pour profiter des magnifiques panoramas. Idéal pour revigorer votre corps, faire bouger vos muscles et vous remplir les yeux de beauté.

 

La marche en nature permet aussi d’atteindre un état méditatif : concentrez-vous sur vos pas, votre respiration ou les bruits de la nature pour calmer votre esprit.

2.     Séance de yoga en plein air

 

Le yoga à l’extérieur est magique! L’environnement lui-même porte à la détente et à la contemplation et l’espace permet une pleine liberté de mouvement. Même si l’air est frais, en étant habillé confortablement et chaudement, il n’y a pas de raison de s’en passer.

 

Sortez votre tapis de yoga dehors : vous y gagnerez calme physique et mental, pleine oxygénation, souplesse, tonus et bien-être.

3.     Roulez

 

Qui a dit que la fin de l’été annonçait la remise des vélos? Il y a encore de magnifiques ballades à faire avant la première bordée de neige. Entre 12 h et 15 h, lorsque le soleil est haut, c’est le moment idéal pour sortir votre vélo, vous faire aller les pattes et voir du pays. Le vélo est une excellente combinaison d’activité physique musculaire (membres inférieurs) et cardiovasculaire en plus de limiter les impacts sur les articulations.

Sport, oxygène, bien-être et jolis paysages sont encore une fois au rendez-vous.

 

4.     À vos marques, prêts, partez!

 

Enfilez vos chaussures de course et laisser vos excuses de côté! Avec la fraicheur de l’air, l’automne est un moment idéal pour débuter ou recommencer la course à pied. En plus d’offrir un entrainement cardiovasculaire nécessaire, la course à pied entraine une relâche d’endorphines favorisant une meilleure réponse au stress, un retour au calme efficace et des émotions positives. Sans parler de la satisfaction personnelle d’avoir atteint votre objectif! La marche rapide est aussi une alternative très intéressante.

 

5.     Sortez votre cœur d’enfant et allez jouer dehors

 

C’est le temps idéal pour sortir les ballons de soccer, de volleyball et de football ou pour jouer à la balle ou au hockey bottine. Si vous avez des enfants, donnez-leur l’exemple et allez jouer dehors avec eux. Rien ne leur fera plus plaisir et ne vous fera plus de bien!

 

Pensez à bâtir des montagnes avec les feuilles sur votre terrain pour une course à obstacle. Mieux encore, prenez une journée en famille ou entre amis pour visiter l’un des centres d’hébertisme ou d’arbre en arbre près de chez vous. Plaisir garanti!

 

 

Gardez en tête que le but est de bouger et de prendre l’air : tous les moyens sont bons pour y arriver. Dites-vous qu’en été, on se plaint qu’il fait trop chaud et qu’à l’automne, il fait déjà trop froid. Mais il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises températures; seulement des gens mal habillés…